Alors que le président de la République est régulièrement conseillé par Nicolas Sarkozy, notamment à propos d'un éventuel futur remaniement, Le Parisien nous apprend ce vendredi 5 juin que le Premier ministre Edouard Philippe a lui aussi convié l'ancien président à déjeuner hier, pour un rendez-vous de fin stratège, selon le quotidien.
Edouard Philippe “a baisé la babouche” de Nicolas Sarkozy en l’invitant à déjeuner

Malgré les démentis répétés ici et là par les deux protagonistes, les tensions entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe semblent bien réelles, à tel point que le départ du Premier ministre paraît acté, qu'une date a été avancée et même le nom d'un potentiel successeur dévoilé. Au milieu de cet éventuel futur remaniement du gouvernement, un homme : Nicolas Sarkozy, qui revient régulièrement dans les médias à ce sujet. S'il semble conseiller Emmanuel Macron quant à une liste de prétendants ministrables, il s'entretient également avec Edouard Philippe, qui l'a convié à un déjeuner à Matignon ce jeudi 4 juin, comme le rapporte Le Parisien ce vendredi 5 juin.

Le journal L'Express expliquait le 2 juin à propos de ce déjeuner entre les deux hommes : "Revoir l'ancien président, l'un de ceux qu'Emmanuel Macron consulte, pour s'en faire un allié, tout au moins le neutraliser, c'est mettre un atout dans son jeu." Si cette rencontre passe donc pour un tour de force du Premier ministre, sentant l'air du changement lui chauffer les oreilles et réagissant pour anticiper la situation, elle est surtout celle d'un fin stratège, selon des déclarations relayées par nos confrères du Parisien.

Un double-jeu qui intrigue

Si l'on ne connaît pas la teneur exacte de leurs conversations d'hier, les deux hommes auraient échangé pendant plus d'une heure sur la crise sanitaire et économique liée à l'épidémie de coronavirus, et vraisemblablement, évoqué les...