À l'issue de son entretien avec le Premier ministre, jeudi 11 juillet, François de Rugy s'est engagé à rembourser de sa poche le moindre euro contestable, après les vérifications qui seront faites sur ses dîners fastueux et ses travaux.

Épinglé par Mediapart pour de fastueux dîners organisés chez lui et des travaux réalisés au frais du contribuable, François de Rugy est maintenu à son poste de ministre de l'Écologie. Convoqué par le Premier ministre, jeudi 11 juillet, l'ancien président de l'Assemblée nationale a, toutefois, pris une décision radicale pour tenter d'éteindre la polémique.

Selon les informations de BFMTV, François de Rugy s'est, en effet, "engagé à rembourser chaque euro contesté si la moindre ambiguïté persistait à la suite du travail de vérification". Des vérifications qui vont avoir lieu dans les plus brefs délais. "Le Premier ministre a demandé au secrétariat général du gouvernement de diligenter dès demain une inspection qui permettra de vérifier le respect des règles en vigueur et du principe d'exemplarité qui s'imposent à tous les ministres", a fait savoir Matignon à BFMTV. Si des irrégularités persistent, François de Rugy procédera donc à des...