Didier Raoult a-t-il dissimulé à certains patients qu'il allait leur administrer de l'hydroxychloroquine ? C'est ce qu'a affirmé l'un de ses confrères dans un signalement reçu par le parquet de Marseille au mois d'avril.
Didier Raoult : cette accusation grave qui met un peu plus à mal sa réputation

Didier Raoult est passé du statut de quasi-héros à celui d’ennemi public numéro 1 en l’espace de quelques semaines. Le professeur, spécialiste en infectiologie, est le premier à avoir vanté les mérites de l’hydroxychloroquine dans le traitement contre le Covid-19. Sauf que cette molécule, d’ordinaire utilisée pour soigner le paludisme, présenterait de gros risques pour la santé des patients. Attaqué par les professionnels, Didier Raoult avait toutefois reçu le soutien de nombreuses personnalités. Parmi elles, Laura Tenoudji et Christian Estrosi, traités à l’hydroxychloroquine par le professeur et guéris depuis du Covid-19. Convaincu de l’efficacité du produit pour endiguer l’épidémie, Didier Raoult a donc conduit une étude afin de prouver que sa solution était la bonne. C’est ce travail scientifique qui est pointé du doigt aujourd’hui.

Des soupçons sur Didier Raoult

Si le professeur Raoult ne s’est pas fait que des amis dans le milieu de la médecine, Le Canard Enchaîné a découvert que l’un de ses confrères, resté anonyme, avait saisi la justice au mois d’avril. Il souhaitait dénoncer « au procureur les conditions dans...