Une mère de famille a été retrouvée dans son appartement de Narbonne, prostrée au côté du corps sans vie de sa fille handicapée, âgée d'une trentaine d'années.
Depuis plus d'un mois, une mère vivait avec le corps sans vie de sa fille handicapée

Dans un appartement situé à Narbonne (dans l'Aude), près du lycée Docteur Lacroix, une handicapée âgée d'une trentaine d'années et se trouvant dans une situation de grande précarité a été retrouvée morte. Souffrant d'importants troubles psychiatriques, elle était connue auprès du voisinage, qui la voyait souvent pleurer ou crier en public. Depuis plus d'un mois cependant, le silence régnait étrangement dans le logement qu'elle habitait avec sa mère. De quoi pousser un voisin, inquiet, à lancer l'alerte auprès des services sociaux.

Ce n'est donc que plusieurs semaines plus tard que le corps de la jeune femme handicapée a été découvert sans vie chez elle, au côté de sa mère, qui se trouvait dans un état psychologique instable. Celle-ci vivait toujours dans leur appartement au centre-ville, "d'où s'échappait une odeur pestilentielle", comme l'expliquent nos confrères du Midi Libre. Un témoin a souligné que la maman avait perdu beaucoup de poids et...