Introuvable depuis décembre dernier, les recherches se poursuivent pour retrouver Delphine Jubillar, et les analyses se multiplient pour tenter de reconstituer la dernière nuit de l'infirmière. Comme sur cette fameuse couette, lavée par son mari lorsque les gendarmes sont arrivés sur les lieux.
Delphine Jubillar : du sang dans la machine à laver ? Les analyses ont parlé

Une avancée dans l'enquête ? Depuis décembre dernier, Delphine Jubillar demeure introuvable après que l'infirmière a selon son mari quitté le domicile familial en pleine nuit pour aller promener ses chiens avant de disparaître sans laisser de trace. Tandis que les proches de l'infirmière n'ont plus beaucoup d'espoir de la retrouver vivante, tous veulent savoir ce qu'il s'est passé durant cette nuit du 15 au 16 décembre. Passée au peigne fin, la maison de la famille n'a apporté aucun résultat dans l'enquête, tandis qu'aucune trace de sang et d'urine n'a également été détectée dans les analyses de l'eau du siphon de la machine à laver de la famille Jubillar, ont ainsi confié les avocats de Cédric Jubillar à BFMTV.

Cette eau a été analysées après que Cédric Jubillar a été vu en train de lancer une machine à laver au petit matin pendant que les gendarmes étaient chez lui pour constater la disparition de sa femme. Les analyses de la couette qu'il lavait ce...