Sur Twitter, Ségolène Royal a une nouvelle fois critiqué l'exécutif et surtout sa gestion de la crise sanitaire qui sévit en France. L'ancienne ministre regrette la position initiale du gouvernement vis-à-vis du port du masque.
Coronavirus : Ségolène Royal repart à l'offensive contre le gouvernement

Elle persiste et signe. Sur son compte Twitter, Ségolène Royal a critiqué le fait que le gouvernement ait affirmé au début de la crise sanitaire que le port de masques n’était pas conseillé avant de se raviser en organisant des distributions dès le 4 mai prochain. La secrétaire d’Etat Agnès Pannier-Runacher se questionne sur les futurs lieux de distribution. Quoi qu’il en soit, ce changement radical de position n’est pas au goût de l’ancienne ministre. "Surtout quand on a vu avec inquiétude  les assesseurs sans #masques le 15 mars et avec tristesse les soignants tragiquement démunis, on avait proposé 1 mobilisation nationale des industries du tissu et du papier. Sans suite. Les maires et régions actifs ont été moqués #vérité", a-t-elle écrit en réponse à un tacle du journaliste François Beaudonnet, que l’on connait notamment comme correspondant à Rome pour France Télévisions. 

"Il aurait été tellement facile de dire : 'Nous manquons de masques, nous les réservons donc en priorité aux soignants. Mais tout type de protection est utile, alors sortez avec le nez et la bouche couverts'. Tout le monde aurait compris et l'aurait accepté", regrettait-il.

Une attaque qui ne date pas d’aujourd’hui

Ce n’est pas la première fois que Ségolène Royal saisit une opportunité de critiquer la politique mis en place par le gouvernement pendant la crise sanitaire. L'ex ambassadrice des Pôles, visée par une enquête du Parquet national...