Electrique ou classique, la trottinette envahit les villes et séduit quel que soit l'âge. Tous nos conseils pour bien s'y (re)mettre et respecter les nouvelles règles du code de la route.
Comment choisir et bien utiliser sa trottinette ?

Je choisis le bon modèle

On se fonde sur ces trois critères : la distance que l’on parcourt, la nature du sol et la place de rangement dont on dispose. Si les trajets que l’on compte faire sont inférieurs à 5 km, on opte pour un modèle classique et, s’ils sont supérieurs, on se tourne plutôt vers une version électrique pour moins se fatiguer. Ensuite, on analyse le revêtement du sol sur lequel on va rouler le plus souvent. Si c’est du bitume, on reste sur une trottinette basique, mais si la route présente des irrégularités (sentiers, routes de campagne…), on choisit un modèle équipé de suspensions à l’avant et de poignées ergonomiques. Le but ? Réduire les chocs et préserver les articulations. Enfin, si on compte la transporter (en vacances, dans les transports en commun…), mieux vaut préférer une pliable, plus légère et facile à ranger dans un sac.

J’adopte la bonne posture

La trottinette a beau être facile à utiliser, elle requiert tout de même un minimum de bons placements que nous explique le coach Alexis Dura. « La jambe d’appui que l’on pose sur le socle doit être en avant, légèrement ...Lire la suite sur Femina.fr