Le samedi 9 mai, Jean-Marie Bigard interpellait le gouvernement avec un coup de gueule sur Instagram. Quelques jours plus tard, l'humoriste a été contacté par Emmanuel Macron. De quoi inspirer Franck Dubosc. Sur le réseau social, ce samedi 30 mai, le comédien a également interpellé le président de la République.
Comme Jean-Marie Bigard, Franck Dubosc espère un coup de fil d'Emmanuel Macron

C'est un coup de gueule qui a suscité l'emballement médiatico-politique. Deux jours avant le coup d'envoi du déconfinement progressif, Jean-Marie Bigard s'était emparé de son compte Instagram afin d'interpeller le gouvernement. Le comédien poussait alors un coup de gueule pour la réouverture des bars (qui fait d'ailleurs partie des décisions de l'exécutif pour la deuxième phase du déconfinement, annoncée ce jeudi 28 mai). "J'en ai marre d'accepter d'être enfermé comme un lion en cage et voir que lundi tout va ré-ouvrir sauf les lieux de convivialité ?", décriait, en légende de sa publication, le mari de Lola Marois. Un coup de sang qui a porté ses fruits puisque, quelques jours plus tard, l'humoriste de 66 ans a reçu un appel téléphonique de la part d'Emmanuel Macron.

Si certains à l'instar de Franz-Olivier Giesbert y voient une stratégie soigneusement élaborée par le chef de l'État, lui qui aurait peur de voir l'émergence d'un mouvement populaire lui faire opposition en 2022, d'autres comme Franck Dubosc se sont inspirés de cet échange. Ce samedi 30 mai, la star de Camping a dévoilé une vidéo sur son propre compte Instagram, "un coup de petite gueule" mais surtout un étonnant appel du pied. "Je sais que Jean-Marie Bigard a eu le président de la République qui lui a téléphoné, parce que Jean-Marie avait poussé un coup de gueule", débute-t-il. Et d'ajouter : "je voudrais me refaire faire les dents et je voulais si je pouvais me...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé