Il a marqué l'histoire de la musique en France, pourtant, Claude François n'était pas qu'un chanteur. En effet, la star décédée le 11 mars 1978 a exercé un autre métier artistique complètement inattendu.
Claude François : ce métier surprenant qu'il exerçait en dehors de la chanson

Il fait partie des plus grandes stars de la musique Française. Claude François avait 23 ans lorsqu'il a commencé sa carrière dans la musique. C'est alors sous le nom de scène Koko qu'il fait ses premiers pas dans le monde du quatrième art en 1962, avec le titre Le Nabout twist. Les mois passent, et Claude François persévère. L'année suivante, il sort Si j’avais un marteau, une chanson qui plafonne pendant plusieurs mois en top des ventes.

Le caractère, le charisme, les pas de danse et la voix de Claude François réussissent rapidement à charmer les Français. Mais c'est en 1964 qu'il arrive à rentrer dans l'histoire du monde du spectacle en France. Comment ? En battant le record de places vendues pour l'Olympia, dépassant ainsi Édith Piaf. Dès lors, la carrière de Claude François est lancée, les succès et les apparitions publiques s'enchaînent. Néanmoins, si la plupart ont du mal à l'imaginer dans un autre métier que celui de chanteur, le père de Julie, Claude Jr et Marc excellait dans un autre domaine : la photographie.

Outre les scènes de spectacle, Claude François investissait également les studios photos. En effet, d'après les informations du Parisien, la star, qui exerçait en tant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite