A l'initiative du Louvre Abou Dhabi, Jacques Chirac a désormais son nom sur l'avenue conduisant au musée. Sa fille Claude Chirac était présente à l'inauguration ce lundi 11 novembre.
Claude Chirac : comment elle perpétue l’héritage de son père à l’étranger

En ce 11 novembre, Jacques Chirac a été salué aux Émirats Arabes Unis. Sa fille Claude Chirac a inauguré une avenue portant le nom de l'ancien président décédé en septembre, conduisant au Louvre Abou Dhabi. Première antenne hors de France du célèbre musée, elle avait été inaugurée il y a deux ans par Emmanuel Macron. C'est avec Jacques Chirac, avant la fin de son mandat, que le projet avait été initié en mars 2007.

Cet hommage a salué le rôle joué par Jacques Chirac dans les relations entre la France et les Émirats arabes unis. Une cérémonie officielle s'est tenue au musée où des photos de l'ancien président auprès de cheikh Zayed ben Sultan al-Nahyane, père fondateur des Émirats, ont été exposées. A l'AFP, Claude Chirac a confié : "C’est une très grande émotion pour moi (…), une très grande fierté aussi". Et a ajouté sur Jacques Chirac : "Mon père avait une relation à ce pays, à ce peuple et en particulier à la grande figure de cheikh Zayed, qui était très empreinte de respect et d’amitié".

L’ambassadeur émirati en France, Ali Abdallah al-Ahmad, a lui assuré que "la mémoire de Jacques Chirac restera fermement ancrée au cœur des Émirats". Populaire dans le monde arabe, Jacques Chirac s'était lié d'amitié avec les Palestiniens après s'être emporté contre la police israélienne en 1996 à Jérusalem et son célèbre : "This is not a method... it is a provocation". Au fil des années, il était resté...