Actuellement en détention provisoire pour corruption de mineur ainsi que pour détention et diffusion d'images pédopornographiques, Christian Quesada n'en est pas à ses premiers délits. Dans les années 2000, l'ancien Maître de midi a été condamné à plusieurs reprises pour des faits similaires.
Publicité

L’équipe et les fans des 12 coups de midi sont sous le choc depuis le mercredi 27 mars. Christian Quesada, l’ancien Maître de midi reparti avec 809 392 euros de gains, a été placé en détention provisoire. Après deux ans d’enquête, le champion de l’émission diffusée sur TF1 a été mis en examen pour corruption de mineur, ainsi que pour détention et diffusion d’images pédopornographiques. En mai 2017, l’habitué des jeux télévisés se faisait passer pour une mineure pour chatter avec une adolescente de 17 ans. « Il lui demandait de se dévêtir, de lui envoyer des photos dénudées et lui a fait des propositions ouvertement sexuelles » a déclaré Christophe Rode, le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, à RTL.

Publicité

Placé en garde à vue le lundi 25 mars, Christian Quesada a reconnu les faits. En parallèle, des perquisitions effectuées à son domicile dans l’Ain ont permis aux enquêteurs de découvrir des centaines d’images et de vidéos pédopornographiques sur ses ordinateurs. Cette affaire a provoqué un véritable cataclysme au sein de l’équipe des 12 Coups de midi. Extrêmement impliqué dans la protection de l’enfance, Jean-Luc...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :