La filmographie de Charlotte Gainsbourg est marquée par ses quatre longs-métrages réalisés par Lars Von Trier. Une collaboration qui a bien failli déraper lors du tournage d'Antichrist, un drame éprouvant avec lequel la comédienne « a atteint [sa] limite ».
Charlotte Gainsbourg : ce tournage éprouvant qui l’a mise hors d’elle

Révélée en 1985 grâce à son rôle dans L’effrontée, qui lui a valu son premier César à seulement quatorze ans, Charlotte Gainsbourg s’est construit l’une des carrières les plus singulières du cinéma français. Aussi à l’aise dans le drame que dans la comédie, la fille de Jane Birkin est capable d’osciller entre des films comme Prête-moi ta main et I’m Not There, mais aussi des grosses machines hollywoodiennes comme Independence Day : Resurgence.

Parmi les collaborations les plus marquantes de la comédienne de 48 ans, on compte bien évidement celle avec son mari Yvan Attal, ainsi que celle avec le réalisateur danois Lars Von Trier. En 2009, Charlotte Gainsbourg tourne pour la première fois sous la direction du cinéaste dans Antichrist. Un drame particulièrement éprouvant, dans lequel le couple qu’elle forme avec Willem Dafoe sombre dans la folie en pleine forêt, après la mort accidentelle de leur fils unique.

« Je suis pas une actrice porno »

Pour les besoins du long-métrage, qui regorge de séquences extrêmement explicites, Charlotte Gainsbourg s’est complètement mise à nu. Un exercice délicat, auquel elle a accepté de se prêter pour...