En ce mardi 7 janvier, la France commémore les victimes de l'attentat de Charlie Hebdo. Maryse Wolinski, l'épouse du dessinateur Georges Wolinski, continue à apprendre à vivre sans lui, comme elle le confie à RMC.
Charlie Hebdo : Maryse Wolinski inséparable d’un post-it de son époux Georges, 5 ans après les attentats

Il y a cinq ans, Georges Wolinski tombait sous les balles avec onze autres personnes dans l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo. Un tournant dans la vie de Maryse Wolinski, son épouse, qui entretient son souvenir à sa manière, comme elle le raconte à RMC en ce jour d’hommage.

Dans l’interview qui se déroule dans son appartement encore rempli de souvenirs de son mari, elle confie que la douleur est toujours aussi vive et que "le 7 janvier, c’est tous les jours parce que c’est très difficile de vivre avec l’absence". Une absence qu’elle comble en s’accrochant aux photos et dessins de son mari. Dans son quotidien, l’épouse du dessinateur de Charlie Hebdo s’attache notamment à un objet en particulier, un post-it laissé par son mari sur lequel il est inscrit : "Bonne journée chérie. À tout à l’heure. G.". La veuve reconnaît être incapable de s’en séparer.

Dans cette épreuve, elle peut néanmoins compter sur la présence de sa fille, Elsa Wolinski, qui, en janvier 2019, avait publié quelques mots tendres en souvenir de son père défunt."Tout le monde est bouleversé, confie Maryse Wolinski à RMC. On est incapable dans un dîner de famille de regarder une vidéo de mon mari. Nous ne serons jamais guéris de cet attentat et de cette violence".

Un procès attendu

Elle qui assurait un an après les attentats qu’il fallait réapprendre à vivre et qui répétait qu’elle formait une équipe avec son mari garde un espoir, celui...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !