Alors que le coronavirus continue de faire des victimes et a mis le pays à l'arrêt, ce dernier a également des conséquences économiques qui imposeraient de diminuer le budget de fonctionnement du palais princier de Monaco.
Charlène de Monaco : cette décision inquiétante d'Albert II sur le palais princier

La crise sanitaire n'épargne personne ! Conscient que le palais princier coûte beaucoup d'argent, c'est donc tout naturellement que le prince Albert II a décidé de diminuer de 40% le budget de fonctionnement de celui-ci, face aux "conséquences économiques sans précédent" de l'épidémie du Covid-19. Dans un communiqué, la Principauté explique : "La gravité de la situation impose une gestion financière rigoureuse (...) aux fins d'une diminution globale des dépenses de l'État."

Dans ce communiqué relayé par l'AFP, on peut ainsi lire : "Dans ce contexte, le Prince souverain a décidé de réduire les dépenses de fonctionnement du Palais princier avec une baisse de près de 40% de sa dotation qui passe de 13,2 millions d'euros à 8 millions d'euros." Mardi 21 avril 2020, le Conseil national du Rocher a ainsi voté un budget rectificatif de l'État en déficit pour l'exercice 2020 de plus de 477 millions d'euros. De plus, des dépenses exceptionnelles ont été mises en...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !