En 1978, la reine Elizabeth avait préféré se cacher dans un buisson pour échapper à un invité controversé qui était passage au palais de Buckingham, comme le rapporte le journaliste britannique Robert Hardman dans le documentaire Our Queen: Inside the Crown, diffusé ce jeudi 21 mai au Royaume-Uni.
Cette folie de la reine Elizabeth II pour éviter un visiteur encombrant

Méfiez-vous des apparences... Si la reine Elizabeth II fait preuve d'une diplomatie et d'une sérénité sans faille, elle a plus d'un tour dans son sac. En 1978, le monarque recevait Nicolae Ceaușescu, le dirigeant de la Roumanie de 1965 à son exécution en 1989, et son épouse Elena, à l'occasion d'une visite d'État de quatre jours, à Londres. À cette époque, le dictateur communiste était extrêmement impopulaire auprès du public britannique, comme le rapporte People sur son site. "La presse a commencé à interroger le ministre des Affaires étrangères et les gens se demandaient : 'Pourquoi invitons-nous ce monstre à venir en Grande-Bretagne ?'", se souvient le journaliste britannique Robert Hardman dans le documentaire Our Queen: Inside the Crown, diffusé ce jeudi 21 mai au Royaume-Uni sur la chaîne ITV.

Après avoir accueilli le couple Ceaușescus à la gare de Londres-Victoria, la reine et le prince Philip ont fait le choix d'organiser une promenade en calèche à ciel ouvert, au palais de Buckingham. Si jusqu'ici tout semble bien se passer pour la reine Elizabeth, arrive alors cette balade avec ses chiens... "À l'occasion de leur séjour, elle a sorti les corgis pour une promenade dans les jardins du palais et elle a pu voir les Ceaușescus arriver dans l'autre sens", raconte Robert Hardman, avant de poursuivre : "Elle a pensé : 'Je ne peux vraiment pas leur faire face et parler avec eux', donc pour la première et unique fois de sa vie, elle s'est...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef