Plusieurs pays européens ont annoncé que des cas de variant Omicron avaient été enregistrés sur leur territoire. Olivier Véran, le ministre de la Santé, estime que ce n'est plus "qu'une question d'heures" pour qu'il fasse son apparition en France.
"C'est une question d'heures" : Olivier Véran alarmiste sur l'arrivée du variant Omicron en France

Alors que la France fait actuellement face à une 5e vague épidémique, les autorités et les professionnels de santé s'inquiètent de la propagation d’un nouveau variant : le variant Omicron. “A date, il n’y a pas encore eu d’identification de ce type de variant Omicron sur le territoire national”, a précisé, ce dimanche 28 novembre, Olivier Véran, sur BFMTV. Mais ce dernier, qui ne quitte plus son masque, se montre clairement pessimiste : “C’est une question d’heures très probablement, il faut se dire les choses.” Et d’ajouter : “Je pense que, dès lors qu’il circule en Angleterre, en Italie, en Belgique, il est probable qu’il y ait déjà des cas en circulation (en France).”

Le ministre de la Santé a également indiqué que la France travaillait “avec une coordination internationale pour pouvoir identifier tous les tenants et les aboutissants” de l’apparition de ce nouveau variant. Il a rappelé que “nouveau variant ne veut pas forcément dire nouvelle vague ou que le variant soit plus dangereux”. Cependant, une nouvelle fois, Olivier Véran ne s’est pas montré optimiste : “Manifestement, s’il arrive à circuler, à faire sa place dans les pays où il y a déjà une vague de variant Delta qui est très contagieux, c’est que nous pouvons craindre que ce nouveau variant soit, au moins, aussi contagieux que le Delta. Ce qui n’est évidemment pas une bonne nouvelle.”

Découvrez en photo qui sont les ministres en...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >