Le remaniement a ravivé des tensions au sein même de la majorité présidentielle à en croire les informations du Monde ce jeudi 9 juillet. Emmanuel Macron a brisé les rêves de certains députés.
Ces députés « dégoûtés » par le remaniement d’Emmanuel Macron et qui ne le cachent pas

Le rendez-vous, aux allures de "retransmission de match de foot", a été fixé dans la soirée de ce lundi 6 juillet dans les jardins de Matignon pour un premier contact avec le nouveau Premier ministre, Jean Castex. Mais personne ne s'attendait à un remaniement aussi bouleversant, comme l'ont indiqué nos confrères du Monde ce jeudi 9 juillet. Trépignant d'impatience et d'appréhension, après des semaines entières de suspense et de panique durant lesquelles de nombreux ministres ont tout fait pour s'attirer les bonnes grâces d'Emmanuel Macron, le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler a mis un terme à l'attente devenue insoutenable. Confrontant certains à la déception en faisant part du nouveau casting élyséen, trois jours après la démission tonitruante d'Édouard Philippe. Submergée par l'émotion en apprenant qu'elle était remerciée, une députée a même fondu en larmes. "Six ou sept étaient dégoûtés et ne parvenaient pas à masquer leur amertume", raconte un informateur. "Ça a cassé l’ambiance."

Résultat, l'unité de la majorité, déjà mise à mal notamment par les modalités du déconfinement, grand sujet de débat du côté de l'ancien duo exécutif, est fragilisée à en croire Le Monde. Si certains comme Olivier Véran, qui conserve son poste de ministre des Solidarités et de la Santé (annonce accuillie par des applaudissements) ou Gérald Darmanin ont trouvé leur compte - lui qui n'aurait pas hésité à déployer des...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !