Ce 14 juillet encore, pas de garden-party à l'Elysée. Nicolas Sarkozy a signé la fin de cette tradition, en 2009. Deux ans plus tôt, fraîchement élu, il recevait pourtant près de 7000 personnes dans les jardins du palais présidentiel. Au côté de son épouse de l'époque Cécilia, insensible à une déclaration d'amour très publique..
Cécilia et Nicolas Sarkozy : leur dernière garden-party tendue à l'Elysée

Ciel dégagé, orages intérieurs... Météo trompeuse que celle du 14 juillet 2007. En ce tout début d'après-midi, le soleil est encore à son zénith, mais son moral à elle est à zéro. Cécilia Sarkozy vient de déjeuner à l'Hôtel Marigny avec son époux, les membres du gouvernement et leurs invités. Avec Nicolas Sarkozy, elle s'apprête à rejoindre l'Elysée pour la traditionnelle garden-party. Près de 7000 personnes, dont 2000 "Français méritants", ont été conviés dans les jardins du palais présidentiel.

L'ex-mannequin, très en beauté dans une robe grise satinée, a investi le 55, rue du Faubourg Saint-Honoré depuis à peine deux mois, mais... elle étouffe déjà. Le parc de l'Elysée s'est transformé en cimetière des illusions pour Cécilia. La présence de ses filles aînées Judith et Jeanne-Marie, issue de son mariage avec l'animateur Jacques Martin, les facéties de son petit dernier Louis, né de ses secondes noces avec le tout nouveau président de la République, ou encore les messes basses de Rachida Dati, pimpante garde des Sceaux, lui arrache quelques sourires. Mais elle est ailleurs.

"Je voudrais dire à Cécilia et à Judith qu'elles sont très belle"

Nicolas Sarkozy le sait. Avec toute la solennité que requiert sa nouvelle position, beaucoup de fierté aussi, il a regardé les troupes françaises défiler le long des Champs-Elysées. Mais le fauve politique pressent un danger, une déroute plus personnelle. Alors, devant les...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !