Ce mardi 15 septembre, Camélia Jordana était invitée dans l'émission Passage des arts, diffusée sur France 5. La chanteuse est revenue sur ses propos concernant les violences policières, qui lui ont valu une vive polémique. Elle en a également profité pour narguer Christophe Castaner, l'ancien ministre de l'Intérieur.
Camélia Jordana : ses nouvelles déclarations sur les violences policières risquent de ne pas plaire

Quatre mois après son passage dans On n'est pas couché - le 23 mai dernier -, ses propos font encore polémique. Invitée sur le plateau, Camélia Jordana avait tenu tête à Philippe Besson, chroniqueur de Laurent Ruquier. L’objet du débat ? Les violences policières, jugées trop nombreuses et surtout trop ciblées par la chanteuse de 28 ans. « Ils sont censés nous protéger, mais il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fais partie. Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France », avait-t-elle asséné. Bien résolue à faire valoir son avis sur la question, l'ancienne candidate de Nouvelle Star avait ensuite ajouté : « Je ne parle pas des manifestants, je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau. C’est un fait. » Depuis, pas un jour ne passe sans que l'interprète de Non non non ne fasse l'objet de critiques sur les réseaux sociaux. Encore récemment, ils ont été nombreux à s'insurger contre son passage sur le plateau de Quotidien.

Camélia...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !