Ce reconfinement voit Bruno Le Maire sortir du lot, grâce à la réouverture des petits commerces et au report du Black Friday. Un succès qui énerve une partie du monde politique, qui y voit de l'opportunisme.
Bruno Le Maire, ce ministre qui "énerve"

La réouverture prochaine des petits commerces et le report du Black Friday font de nombreux heureux, mais font aussi grincer les dents de certains. Dans le dernier numéro Journal du Dimanche, en kiosques ce dimanche 22 novembre, des personnalités politiques et des collaborateurs de Bruno Le Maire voient son succès d'un œil cynique.

"C’est une bonne semaine pour Le Maire. Le Black Friday, c’est un sacré coup de maître", ironise un député de la majorité dans l'hebdomadaire. Le ministre de l'Economie "énerve" un de ses homologues, qui pense qu'il "prépare la suite". "C’est un habile politique. Mais parfois, il faut savoir jouer collectif", met en garde un des conseillers du locataire de Bercy, qui s'est investi de la mission de défendre les petits commerçants durant cette crise sanitaire et économique.

Ce deuxième confinement voit Bruno Le Maire gagner en popularité, alors que Jean Castex est dans une position délicate. Pour ses détracteurs, ces mesures ne servent qu'à faire avancer sa carrière. Le JDD fait état de ses "ambitions matignonnesques", et des membres du gouvernement soufflent que "c’est Bruno Le Maire, ce n’est pas nouveau..."

À l'heure où les ministres stars du gouvernement se vouent une bataille pour savoir lequel arrivera à avoir le beau rôle et sortir son épingle du jeu, ces aspirations de Bruno Le Maire, qui a été directeur de cabinet de Dominique de Villepin à Matignon en 2006 et 2007, gênent l'actuel Premier ministre....

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant