Testé positif au Covid-19 il y a une dizaine de jours, le Premier ministre britannique Boris Johnson a vu son état de santé se dégrader rapidement ce lundi 6 avril, au point d'être hospitalisé en soins intensifs et placé sous oxygène. Son cabinet donne aujourd'hui des nouvelles officielles de sa santé.
Boris Johnson en soins intensifs : son cabinet donne des nouvelles de sa santé

Il y a précisément onze jours, le Premier ministre britannique Boris Johnson avait été testé positif au coronavirus (alors qu'il serrait encore des mains à tout va aux quatre coins de Londres). Ce lundi 6 avril, alors qu'il tweetait de son lit un message rassurant dans la matinée, son état de santé s'est considérablement détérioré durant l'après-midi, si bien qu'il a dû étre transféré en soins intensifs et placé sous oxygène à l'hôpital de Saint Thomas.

Au lendemain de cette triste nouvelle - qui a vu plusieurs chefs d'Etat dont Emmanuel Macron réagir avec bienveillance -, le cabinet du Premier ministre britannique a donné de ses nouvelles, lui qui attend un enfant avec sa jeune fiancée, enceinte de plusieurs mois. Le service communication du 10, Downing Street s'est voulu plutôt rassurant dans on communiqué officiel, histoire aussi de tuer dans l’œuf les spéculations autour de la gravité de sa maladie qui ne cessaient de fleurir ici et là.

"Sous oxygène, mais conscient"

Si Boris Johnson - père de quatre enfants et qui en attend un cinquième de sa jeune fiancée - était bien en insuffisance respiratoire et qu'il a été oxygéné durant la nuit, il n'est pas en réanimation et ne respire donc pas avec une assistance. Son cabinet a également tenu à préciser qu'il n'avait pas de pneumonie (maladie accentuée par le coronavirus qui provoque la plupart des décès chez les personnes atteintes). Certaines voix de son cabinet soulignent...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.