Bohème, chic et exotisme au cœur de la Sologne
Au cœur de la Sologne, un couple de décorateurs a transformé́ sa maison XIXe de briques rouges en un havre joyeux où la bohème chic se pare des couleurs du monde. Le résultat d'une moisson de trésors accumulés au cours de nombreux voyages.

Cette maison, c’est l’histoire d’une vie. Celle d’un couple de décorateurs qui, depuis le jour de leur rencontre sur les bancs de l’école d’architecture intérieure Penninghen, a parcouru la planète pour de multiples chantiers, vécu en Grande Bretagne, au Liban, en Italie, et accumulé meubles et objets chinés çà et là. Autant de coups de cœur entreposés au gré des déménagements dans des garde-meubles, et qui ont trouvé leur place naturellement, presque comme par enchantement, entre e les murs de briques rassurants de cette demeure solognote du XIXe.  Le résultat, c’est un foisonnement bienheureux et une ambiance de maison de famille patinée où ce couple multiculturel – elle libanaise, et lui français d’origine italienne – diffuse un délicieux esprit bohème. Un art de la fantaisie mis en pratique spontanément, nourri de mille et un détails. Ainsi, chaque pièce affiche un mélange de motifs et de styles aussi joyeux qu’irrésistible. Leurs collections thématiques, où se mélangent photos, cartes postales, tableaux et dessins, côtoient de nombreux objets revisités par leurs soins. A l’instar de ces deux anciens porte-valises d’hôtel accolés faisant office de table de salle à manger féerique, de cette banquette d’une grand-tante, retapissée avec un tissu italien bariolé, de ce siège de traîneau transformé en chaise singulière, ou encore des trophées en carton qui ornent un des salons, sacrilège malicieux dans...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef