Elle rêvait d'agrandir sa famille mais après une longue bataille et des démarches administratives éprouvantes, Ingrid Chauvin baisse les bras. Dans une interview accordée à Purepeople, et révélée ce vendredi 5 juin, l'actrice phare de Demain nous appartient a expliqué que son âge ainsi que celui de son mari, Thierry Peythieu, lui avaient porté préjudice.
Attristée, Ingrid Chauvin se résigne à adopter : "Je suis trop âgée"

Le parcours du combattant s'achève dans l'amertume et la tristesse pour Ingrid Chauvin. Après la mort tragique de sa fille Jade en mars 2014, l'actrice accueillait son fils, Tom, fruit de son amour avec son mari Thierry Peythieu. En se rêvant à la tête d'une famille nombreuses, l'interprète de Chloé Delcourt dans Demain nous appartient avait décidé de se lancer dans une procédure d'adoption. Les tourtereaux avaient reçu leur agrément mais la vie en a décidé autrement. Durant quatre ans, la comédienne de 46 ans a fait face à un mur et s'est, peu à peu, résignée. "Notre agrément prend fin en novembre et je sais maintenant que notre dossier n’aboutira pas. Je suis en colère. Mais mon combat n’est pas fini", racontait-elle à Télé Star au mois d'octobre 2019. Ce vendredi 5 juin, dans une interview accordée à Purepeople, Ingrid Chauvin a annoncé qu'elle est désormais obligée de jeter l'éponge.

"Mon agrément est terminé depuis le mois de novembre dernier. Nous n'avons plus le droit d'adopter", a-t-elle déclaré, "le projet n'a pas marché et il ne marchera pas." Et selon elle, son âge ainsi que celui de son bien-aimé font figure d'obstacle. "L'agrément ne se renouvellera pas parce qu'on est trop vieux. On est considérés comme trop âgés pour pouvoir le renouveler." En France, et comme l'explique le site Enfance et Familles d'Adoption, la loi "n'a pas prévu de limité supérieure d'âge pour adopter." Néanmoins, les conseils de...