Il y a 5 ans, la rédaction de Charlie Hebdo était victime d'un attentat. Le 7 janvier 2015, Chloé Verlhac a fait ses adieux à son mari Tignous. Dans un livre, elle fait d'émouvantes et terribles confidences.
Attentat contre Charlie Hebdo : les déchirantes confidences de la veuve de Tignous

C’est un triste anniversaire. Le 7 janvier 2015, la rédaction de Charlie Hebdo était victime d’un attentat dans ses locaux, situés dans le 11ème arrondissement de Paris. En quelques secondes, le magazine satirique a perdu certains de ses plus illustres dessinateurs : Cabu, Wolinski, Charb, Tignous et Honoré. Un attentat très sanglant au cours duquel « l’économiste Bernard Maris, la chroniqueur et médecin psychiatre Elsa Cayat, le garde du corps de Charb, Franck Brinsolari, le correcteur du journal, Mustapha Ourrad et un visiteur, Michel Renaud » ont également perdu la vie, comme l'a rappelé France Info.

Sous le choc, des millions de Français ont alors rendu hommage aux victimes en clamant haut et fort « Je suis Charlie ». Un slogan devenu symbolique de la liberté d’expression. Cinq ans plus tard, ce mardi 7 janvier, la France n’oublie pas cette journée tragique et de nombreux hommages sont organisés, notamment à Paris. A l’occasion de ce triste anniversaire, Chloé Verlhac, la veuve du dessinateur Tignous, sort un livre, Si tu meurs, je te tue. Au micro de Léa Salamé sur France Inter, elle a raconté ses derniers instants avec son mari, qui...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !