Anny Duperey a rejoint la liste des personnalités qui s'indignent de la dérogation obtenue par le Puy du Fou. Alors que la plupart des événements liés au spectacle vivant n'ont pas pu se tenir en France, le parc et sa Cinéscénie poursuivent leur activité. La comédienne a réagi auprès de Nous Deux.
Anny Duperey « révoltée » : la comédienne exprime son indignation face au « passe-droit » du Puy du Fou

La dérogation accordée au Puy du Fou par le ministère de la Culture en août dernier ne passe pas. Le parc d’attraction médiéval s'est en effet vu accorder une autorisation par le gouvernement pour dépasser la jauge maximale fixée à 5000 personnes. La Cinéscénie du fief de Philippe de Villiers est en effet autorisée à accueillir jusqu'à 9000 personnes. Cette décision a de quoi susciter des interrogations tant le contexte actuel est tendu. La majorité des événements culturels, qui plus est accueillant un public très nombreux, ne s'est pas tenue durant cet été, du fait des règles sanitaires drastiques. La polémique a évidemment enflé dès que la dérogation a été annoncée. De nombreux artistes du spectacle comme Nagui ou Julie Gayet, ont dénoncé un « fait du prince ». Anny Duperey s'est exprimée à son tour sur le sujet.

« Je souffre pour les gens du spectacle vivant »

L'ex-épouse de Bernard Giraudeau n'a pas mâché ses mots devant nos confrères de Nous Deux. « C’est épouvantable ce qui arrive à notre métier, a-t-elle déclaré. Moi qui suis quand même une femme de théâtre, je souffre pour les gens du spectacle vivant. Je suis...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >