La comédienne Anny Duperey a choisi de passer le confinement loin de sa famille. Un choix pas toujours facile à assumer pour la septuagénaire.
Anny Duperey, confinée, avoue "traîner en chemise de nuit" : "C’est une catastrophe !"

Le confinement peut être plus pesant pour certains que pour d'autres. Et ce n'est pas Anny Duperey qui pourrait dire le contraire. L'actrice de 72 ans, célibataire endurcie, a choisi de s'isoler seule dans son appartement parisien, loin de ses enfants et de ses petits enfants, qui ont quitté la capitale au début de la crise sanitaire. Malgré cette solitude forcée, la comédienne reste en contact avec les siens et ne perd pas de sa bonne humeur légendaire, comme elle le révèle dans une interview accordée à France Bleu Creuse.

La mère de Sara Giraudeau, qui possède une maison dans la belle campagne limousine, a raconté son quotidien en confinement. "Je me suis aperçue que l'on peut fort bien traîner en chemise de nuit jusqu'à midi, une heure de l'après-midi, et ça c'est une catastrophe ! ", dévoile-t-elle avec humour. "Je me suis fait une règle absolue de m'habiller dès le réveil, et comme ça on est sur le pont. Un pont un peu solitaire, un peu bizarre, mais bon les artistes, on a un peu une chance. On est créatifs, même si on est un peu angoissé." 

Des activités artistiques pour occuper le temps

La comédienne trouve ainsi des occupations pour tuer le temps, comme la couture, mais pas seulement. "On peut peindre, dessiner, faire des choses comme ça qui vous remplissent le temps bien que la concentration soit difficile", poursuit-elle auprès de nos confrères. L'actrice d'Un éléphant ça trompe énormément espère bientôt retrouver sa Creuse...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef