Ce vendredi 18 août, "Le Parisien" a dressé le bilan des candidats malheureux des élections de 2022. Parmi eux : Anne Hidalgo. Mais la maire de Paris n'a pas encore dit son dernier mot.
Anne Hidalgo : cette “échéance majeure” pour faire oublier sa défaite à la présidentielle

La course à la présidence 2022 a été sans pitié pour de nombreux candidats. Valérie Pécresse et ses 4,78%, le plus faible score jamais réalisé par la droite, peuvent en témoigner. Pour Anne Hidalgo, qui avait seulement récolté 1,7% des voix, c'est également la douche froide. Ce vendredi 18 août, Le Parisien a enquêté sur ces candidats déchus et leurs méthodes pour faire face à l'échec. Ainsi, la maire de Paris a décidé de mettre le cap sur 2024. Ce ne sont pas les prochaines élections européennes que vise la meilleure ennemie de Rachida Dati mais bien les Jeux Olympiques 2024.

Dès la rentrée, Anne Hidalgo a prévu de se consacrer entièrement à la compétition sportive, qui aura lieu dans la capitale française. "C'est son échéance majeure", a résumé un de ses collaborateurs au journal francilien. Du côté de l'entourage de la socialiste, on assure qu'elle a su rebondir "très vite", tout en admettant que les élections législatives de juin dernier ont permis de détourner l'attention du résultat de la présidentielle. "Cela a été un soulagement de retrouver une sérénité de travail", a confié un proche.

>>PHOTOS - Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Anne Hidalgo... Voici le métier des candidats (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite