A Paris-Match ce 9 avril, Anne-Elizabeth Lemoine confie être consciente de prendre des risques pour sa famille en allant tous les jours travailler. Mais mission d'information oblige, elle continue d'assurer à la présentation de C à vous.
Anne-Elisabeth (C à vous) toujours à l'antenne, sait qu'elle "fait prendre des risques" à sa famille

Pas question de rendre son tablier. Aux manettes de C à vous, Anne-Elisabeth Lemoine continue de présenter l'émission malgré la pandémie. L'équipe est réduite, les invités doivent parfois être interrogés par Skype mais le rendez-vous est fixé chaque soir pour les téléspectateurs. A Paris-Match ce 9 avril, la présentatrice confie être bien consciente de l'importance qu'ont les médias dans la situation inédite que traverse le pays. Elle assure donc cette mission et ce, même si cela l'oblige à prendre des risques pour sa famille.

"On ne sauve pas des vies, mais on se sent utiles. Le public a besoin d'informations", rappelle la journaliste qui espère que cette situation rétablira la confiance entre les Français et les médias. "J'espère sincèrement que cette période va convaincre les gens qui ne l'étaient pas. Le matin, je laisse mon petit garçon de 6 ans à la maison et chaque journaliste qui continue de travailler fait prendre des risques à sa famille. Ce n'est certainement pas pour aller faire de la propagande", assène-t-elle.

Anne-Elizabeth est la maman du petit Vasco, 6 ans, qu'elle a eu avec son compagnon Philippe Coelho qui travaille dans la finance. Récemment sur le plateau de l'émission, elle ironisait sur les difficultés de son mari, coincé chez eux à cause du confinement. Elle a aussi un fils plus âgé, Arthur, issu d'une première union et qui semble vouloir suivre les pas de sa maman dans le journalisme. Une famille qui aide...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef