Dans les colonnes du Harper's Baazar - dont elle fait la Une dans le simple simple appareil - Angelina Jolie explique se sentir enfermée par son ancien mariage avec Brad Pitt. Elle, qui rêve de partir vivre à l'étranger, ne peut pas éloigner ses enfants de leur père et donc, doit rester habiter à Los Angeles.
Angelina Jolie bloquée à Los Angeles à cause de Brad Pitt : “Je dois vivre où il a décidé de vivre”

Ses envies de liberté devront attendre. Trois ans après sa séparation ultra-médiatique avec Brad Pitt, la comédienne souffre toujours du long processus juridique qui a suivi, et qui n'est toujours pas officiellement entériné. En novembre 2018, Angelina Jolie et son ex-mari avaient réussi à trouver un accord concernant leurs six enfants. Et c'est elle qui avait obtenu plus de 50% de la garde de la petite tribu composée de Maddox, 18 ans, de Pax, 15 ans, de Zahara, 14 ans, de Shiloh, 13 ans et de Knox et Vivienne, 11 ans. Mais si Angelina Jolie peut profiter de ses adolescents, la comédienne reste coincée à Los Angeles, pour que Brad Pitt puisse les voir. Une situation dont elle se serait bien passée, comme elle l'explique au Harper's Baazar, dans le numéro disponible le 19 novembre dont elle fait la couverture entièrement nue.

"Je dois vivre où leur père choisit de vivre", peste Angelina Jolie, qui n'a pas renoncé à ses envies d'ailleurs : "J'adorerais vivre à l'étranger et je le ferai dès que mes enfants auront 18 ans". L'actrice de Maléfique se sent coincée à Los Angeles, dans cette ville qu'elle n'aime plus vraiment. "Mon endroit préféré est un endroit où je ne suis jamais allée, confie-t-elle d'ailleurs, en évoquant son côté aventurière. J'aime être laissée au milieu de quelque chose de nouveau. J'apprécie être hors de mon élément." Cet état d'esprit ouvert, Angelina Jolie tente de l'insuffler à ses six enfants. "Je veux...