Confinement oblige, Monaco est à l'arrêt. De quoi impacter fortement son économie. Pour éviter une catastrophe, le prince Albert II a tenu à mettre la main à la poche en réduisant drastiquement sa dotation.
Albert II de Monaco : son impressionnant geste financier pour lutter contre la crise liée au coronavirus

Monaco peut se targuer d’avoir été peu touché par la pandémie du coronavirus. L’Etat dénombre seulement 94 cas confirmés et trois décès, quand la France compte 117 324 cas confirmés et plus de 20 000 morts. Le prince Albert II lui-même a vivement inquiété son peuple. Puisqu’il a été directement touché par le covid-19, dont il avait des symptômes relativement légers. Episode, heureusement, derrière lui. Néanmoins, le confinement affecte brutalement l’économie. Le pays est à l’arrêt. Tout comme le tourisme. Alors, forcément, le Rocher en souffre. « Entre la baisse des recettes due au confinement et à l'arrêt d'une partie de l'activité économique, et le financement des aides en tout genre pour contrer les effets de l'épidémie, les élus doivent se prononcer sur un déficit sans précédent dans le budget 2020 de l'Etat », rapportait Monaco Matin ce mardi 21 avril.

L’heure est grave. Le Palais princier estimait un déficit prévisionnel à près de 500 millions d’euros, comme annoncé dans un communiqué. « Montant qui correspond au financement des mesures exceptionnelles de soutien nécessaires en faveur des acteurs de l’économie...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >