Accusé de violences conjugales par sa compagne Margaux Pinot, Alain Schmitt dément. Relaxé par le tribunal de Bobigny en comparution immédiate, le judoka évoque leur relation "très compliquée" sur BFMTV, ce vendredi 3 décembre 2021..
Alain Schmitt accusé de violences conjugales par Margaux Pinot : il évoque leur relation "très compliquée"

Une relation à moitié cachée. Accusé de violences conjugales par sa compagne Margaux Pinot, Alain Schmitt continue de nier les faits qui lui sont reprochés. Relaxé par le tribunal correctionnel de Bobigny et jugé en comparution immédiate, le judoka évoque leur relation "très compliquée" sur BFMTV, ce vendredi 3 décembre 2021 : "Cachée, oui et non beaucoup de personnes sont au courant tout de même. Ensuite, c'est le fait d'être avec ou pas qui est difficile à déterminer. Ça casse tellement et revient dans tous les sens, donc c'est ce que je nomme une relation très compliquée", assure le champion de France dont l'œil au beurre noir est encore visible. Le visage tuméfié de sa petite amie a fait le tour des réseaux sociaux.

S'il assure qu'il n'aurait "jamais frappé une femme", Alain Schmitt livre sa version des faits et dénonce une relation conflictuelle : "Je n'habite pas avec, elle vient et ne vient pas. J'y vais, je n'y vais pas. C'est comme cela depuis au moins deux ans et avant cela c'était encore différent", poursuit l'entraîneur de Margaux Pinot. Interrogé sur cette nuit du 27 au 28 novembre, le sportif dénonce le comportement de sa compagne Margaux Pinot : "Moi je me souviens que c'est elle qui a vraiment envie de tout casser, elle court dans tous les sens et casse dans toutes les pièces", confie-t-il. "Un jour j'ai renversé un meuble et ça a stoppé sa furie. Parce qu'elle a des accès de rage, et si on essaie de la calmer,...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >