L'ancienne ministre de la Santé a été placée sous protection policière depuis un mois, selon les informations du Point. Agnès Buzyn a été particulièrement critiquée pour sa gestion de la crise sanitaire.
Agnès Buzyn : l'ex-ministre sous protection policière depuis un mois

2020 n'est définitivement pas l'année d'Agnès Buzyn. L'ex-ministre de la Santé qui a laissé sa place pour tenter la course à la mairie de Paris en pleine crise sanitaire est aujourd'hui sous protection policière, selon les informations du magazine Le Point. Une protection à laquelle, en tant qu'ancienne ministre de la Santé, elle n'est pourtant pas censée avoir droit. "Elle n'est pas protégée en tant qu'ancienne ministre, précise une source au sein du SDLP, car seuls les ex-ministres à des fonctions régaliennes peuvent prétendre à une protection onéreuse", explique Le Point qui précise que deux policiers accompagnent aujourd'hui et ce, depuis un mois, la candidate dans tous ses déplacements.

Des attaques antisémites contre Agnès Buzyn et son mari

Est-ce pour cela qu'Agnès Buzyn a reporté une réunion qui devait se tenir ce mardi matin avec ses têtes de liste aux municipales en vue du second tour ? La ministre est, depuis sa démission du gouvernement,...