L'affaire du meurtre d'Alexia Daval a connu ce dimanche un nouveau retournement de situation, alors que Jonathann Daval, qui a confessé le crime, doit être jugé dans quelques mois.
Affaire Daval : à quelques semaines du procès, un énième rebondissement

Le procès de Jonathann Daval doit se tenir dans quelques mois, en 2020. Cette affaire criminelle extrêmement médiatisée a connu de très nombreux rebondissements. Après avoir pleuré la mort de sa compagne, retrouvée calcinée en octobre 2017 à Gray-la-Ville (Haute-Saône), Jonathann Daval avait confessé l’avoir tuée accidentellement, avant d’accuser son beau-frère, puis d’avouer à nouveau son crime. Ce dimanche, un nouveau retournement de situation a eu lieu dans l’affaire, lorsque plusieurs médias ont révélé que les parents d’Alexia Daval avaient décidé de se séparer de leur avocat.

Me Jean-Marc Florand, qui défend la famille de la jeune femme depuis 2017, a été remercié en raison de "problèmes de communication", ont expliqué Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia Daval, au média local La Presse de Gray. L’avocat devrait être remplacé par Me Gilles-Jean Portejoie, déjà défenseur de Stéphanie, la soeur d'Alexia, et de Grégory Gay, le beau-frère de la victime. Invité de BFMTV ce dimanche soir, Grégory Gay a donné plus de renseignements quant à ce nouveau rebondissement, expliquant que l’avocat dont les parents d’Alexia Daval se sont séparés "s’est permis de s’exprimer pour contredire ses clients, sans même les prévenir". Le beau-frère de la jeune femme morte en 2017 faisait référence au fait que Jean-Marc Florand contredisait la thèse de Gilles-Jean Portejoie, qui estime que Jonathann Daval...

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant