Adriana Karembeu s'est confiée à Paris Match sur l'instinct de "lionne" qu'elle s'est découvert lorsqu'elle est devenue maman pour la première fois, en 2018, à l'âge de 46 ans.
Adriana Karembeu, une "lionne" pour sa fille Nina : elle se confie

Adriana Karembeu n'est pas qu'une maman poule. Elle est aussi devenue une "lionne" après la naissance de sa fille Nina, née en août 2018 de son mariage avec l'homme d'affaires Aram -ou André- Ohanian. "Cet instinct animal de protection est venu d'un coup", a-t-elle confié dans une interview publiée par Paris Match ce samedi 13 juin. Et l'équilibre a été compliqué à trouver avec son mari, qu'elle a épousé en 2014, deux ans après son divorce de Christian Karembeu.

"Lorsque Nina est née, Aram a eu l’impression de perdre sa femme. Un bébé demande tant d’attention ! Au début, c’était difficile pour lui. Il a fallu beaucoup parler. Toutes les attentions que je lui portais avant lui manquaient. Aujourd’hui, notre fille est plus grande, alors je partage mieux mon temps", a ajouté l'ex-mannequin et acolyte de Michel Cymes, qui s'autorise des sorties en couple et est retournée au travail un peu moins d'un an après son accouchement.

"Je souffre de la présence de la nounou"

Si elle arrive à quitter la petite Nina, Adriana Karembeu n'a jamais perdu cet "instinct animal de protection". Il prend le dessus dès qu'elle confié sa fille, qu'elle a eue à 46 ans après un long combat, à sa nounou. En juillet dernier, la présentatrice, aussi propriétaire d'un hôtel de luxe à Marrakech où elle s'est confinée avec sa famille, se confiait sur un sentiment que beaucoup de mères connaissent : "Je souffre de la présence de la nounou, je n'aime pas ça, même...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !