De retour sur grand écran dans Sybil, Adèle Exarchopoulos avait mis sa carrière d'actrice sur pause le temps de sa grossesse et de l'arrivée de son premier enfant. Une période durant laquelle elle a effectué un petit boulot de manière incognito, mais qu'elle a dû rapidement arrêter car trop risqué.

Elle fait son grand retour dans les salles obscures pour le plus grand bonheur de ses très nombreux fans. À 25 ans, Adèle Exarchopoulos est l’une de ces étoiles qui a brillé en faisant de l’ombre à toutes celles qui composent le ciel cinématographique, avant de filer vers d’autres horizons.

Publicité
Publicité

Propulsée au rang de star grâce à La vie d’Adèle : Chapitres 1 et 2 d’Abdellatif Kechiche et pour lequel elle obtient la Palme d’or – au même titre que le réalisateur et que Léa Seydoux – au 66e Festival de Cannes, en 2013, celle qui a fait ses armes dans Boxes de Jane Birkin, en 2006, avait mis quelque peu sa carrière entre parenthèses ces dernières années. Et cela pour une bonne raison : l’arrivée de son premier enfant. Le 8 mars 2017, c’est alors âgée de 23 ans qu’elle avait surpris tout le monde en affichant un imposant baby bump au défilé Louis Vuitton. Et si elle est tout de même apparue dans trois films entre cette annonce et aujourd’hui, la comédienne avoue sans mal que sa grossesse l’a écartée des plateaux. « J’avais dû sacrifier pas mal de rôles pour vivre ma grossesse », lâche-t-elle à Vanity Fair au cours d’une…

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :