Un couple a donné naissance à des jumeaux, conçus par FIV. Les parents, victimes d'une erreur médicale, se sont rendus compte que les deux bébés n'étaient pas leurs enfants biologiques.

Un bonheur ternit par une incroyable négligence. Un couple de New-yorkais a donné naissance à des jumeaux fin mars dernier, conçus par fécondation in vitro, avant de se rendre compte que leurs enfants n'avaient aucun lien de parenté avec eux. Les parents ont attaqué en justice la clinique de fertilité de Los Angeles, comme le rapporte l'AFP.

Mariés depuis six ans, le couple, simplement identifié par leurs initiales dans la plainte enregistrée début juillet, A.P. et Y.Z., ne parvenait pas à concevoir naturellement un enfant. Ils ont donc démarré un traitement de FIV (fécondation in vitro). Leurs dons de sperme et d'ovules avaient permis la création de huit ovules. Une première tentative d'implantation a d'abord échoué, puis une seconde, en août, avait permis à la future maman de tomber enceinte de jumeaux.

Peu après la bonne nouvelle, une première alerte : la future maman apprend qu'elle attend des garçons - or, le seul embryon masculin créé n'avait pas...