A l'occasion des cinq ans des attentats de Charlie Hebdo, le ministre de la Culture a proposé la création d'une maison du dessin de presse. Seulement, ce lieu existe déjà à Saint-Just-le-Martel.
5 ans des attentats de Charlie Hebdo : la grosse boulette du ministre de la Culture

C'est une erreur qui ne passe pas. En hommage au cinquième anniversaire des attentats de Charlie Hebdo, le ministre de la Culture, Franck Riester, a souhaité lancer le projet de création d'une maison du dessin de presse. Sauf que cette structure existe déjà. Le ministre n'a donc semble-t-il jamais entendu parler de ce lieu en Haute-Vienne, à Saint-Just-le-Martel.

Créé il y a 38 ans, ce "lieu de rencontre, de formation, d'exposition" comme l'a envisagé Franck Riester, a d'abord été un salon du dessin de presse annuel avant de devenir un centre permanent en 2011, rapporte le Parisien. Bien connu des dessinateurs satiriques, la structure avait accueilli Cabu, Wolinski, Tignious, Charb et les membres de Charlie Hebdo lors de son salon à plusieurs reprises. Parmi les 10 000 pièces qui y sont conservées, le bureau de Wolinski y est présenté au public.

Devant l'ignorance de Franck Riester, les coprésidents du salon, Philippe Henry et Guy Hennequin, n'ont évidemment pas été ravis de cette annonce. Mais gardent tout de même leur humour : "à Saint-Just, l'humour primera toujours", ont-ils confié au Parisien. Le ministre de la Culture est même invité pour visiter le lieu auprès d'eux. Si la proposition de Franck Riester tombe à l'eau, la ville voisine de Bordeaux a pourtant mordu à l'hameçon. Son maire, Nicolas Florian, a porté la capitale de Nouvelle Aquitaine candidate pour accueillir le projet. Avec cette bourde, Saint-Just-le-Martel est désormais...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !