En pleine pandémie de Covid-19, 4 barbus sur 10 ne lavent pas leur barbe quotidiennement. Une habitude qui pourrait être risquée, selon le Professeur Roger Jankowski, chef du Service d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale du CHU de Nancy.
40 % des barbus ne se lavent pas la barbe chaque jour et cela peut être dangereuxiStock

20% des hommes rasés ont dit adieu à la barbe à cause de l'apparition du Covid-19, selon une étude Harris/GIllette*. Ont-ils raison de penser que leurs poils pourraient augmenter les risques de contamination ? Assurément, si l'on en croit les propos du Professeur Roger Jankowski, chef du Service d’ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale du CHU de Nancy, selon lequel « deux études suggèrent que la barbe accumule des bactéries et peut être un réservoir de virus » **.

Or « le lavage du visage (avec ou sans barbe) permet de diminuer la charge en agent infectieux (bactérie ou virus) » ***, assure le Professeur. Pourtant, près de 4 barbus sur 10 (39%) ne se lavent pas la barbe quotidiennement, un quart d'entre eux ne s'attelant à la tâche que 2 à 4 fois par semaine. Lorsqu'on sait que l'on se touche le visage environ 3 000 fois par jour****, il y a de quoi blêmir.

A découvrir également : Quels sont les soins beauté préférés des hommes ?

Comment bien laver sa barbe

Voici les conseils du Professe...Lire la suite sur Femina.fr