Retraite au soleil : acheter en Grèce, bonjour les dégâts !

Vous l’aurez compris, le problème ce n’est pas tant le fait que les étrangers investissent en Grèce, mais le fait que les habitants soient contraints par les banques de vendre leurs biens, parfois même leur résidence principale, pour tenter de s’en sortir. D’où des transactions sous haute tension orchestrées sous la houlette des notaires et des tribunaux, révèle Le Figaro.

Particulièrement remontés à l’idée de devoir dire "adieux" à leur logement, les Grecs contraints de s’en délester (on parle d’environ 150 000 biens) ont ainsi, au mieux, négligé l’agencement et la rénovation des biens en question ces dernières années. Au pire, ils ont délibérément pris le parti de les saccager avant que les banques ne s’en emparent définitivement.

Résultat, poursuit Le Figaro, ne vous attendez pas à investir dans un logement où le luxe se révèle sans pareil.

C’est même tout l’inverse. Certes, vous profiterez de prix défiants toutes concurrence, le tout face à la mer, mais d’importants travaux de rénovation seront à prévoir.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.