Sommaire

Investir au Portugal : choisir les bons interlocuteurs

De fait, si en France, tout acquéreur se doit d’être accompagné d’un notaire durant son processus d’achat (d’un agent immobilier également s’il le souhaite), il s’avère préférable d’être soutenu par d’autres intervenants dans le cadre d’un achat effectué à l’étranger. Pour ce qui est du Portugal, Cécile Gonçalves a pu observer différentes choses au fil des ans. "L’essentiel de notre clientèle ne parle pas très bien anglais. Certes, vous pouvez parfaitement entamer des recherches sur Internet et il est naturellement préférable de se rendre sur place à l’occasion de voyages par exemple. Pour autant, je recommande, compte tenu de la barrière de la langue, de faire appel à une agence immobilière franco-portugaise. Ce que nous sommes. L’intérêt pour nos clients ? Le fait que, en tant que promoteur immobilier implanté dans les deux pays, nous soyons à même de rédiger nos contrats dans les deux langues (en français et en portugais donc)".

Pour ce qui est des notaires, ils disposent, là-bas, d’un rôle un peu moins important qu’en France… D’où le fait, concède notre interlocutrice, de se faire éventuellement accompagner d’un avocat, surtout si l’opération immobilière s’effectue de particulier à particulier.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.