Sommaire

Qu’acheter avec un smic : la limitation du taux d’endettement à 33% limite l’accès au crédit

Ces dernières années, les banques acceptaient sans grandes difficultés les dossiers d’emprunteurs gagnant le Smic. Or, au vu des fortes demandes, des recommandations mi-décembre du HCSF de limiter le taux d’endettement à 33% et la durée des crédits accordés à 25 ans, ainsi que des récentes déclarations du gouverneur de la Banque de France demandant la stricte application de celles-ci, les accords de crédits des emprunteurs modestes devraient faiblir.

"Les emprunteurs gagnant le Smic ont la nécessité d’emprunter sur des durées supérieures à 25 ans afin de maximiser leur capacité d’emprunt pour acheter une surface suffisante dans laquelle vivre. Et si certaines banques acceptaient encore l’année dernière de dépasser les 33% d’endettement tout en veillant au saut de charge (surplus qu’il faut verser par rapport à son loyer pour rembourser son prêt), et au reste à vivre (ce qu’il reste une fois toutes les charges courantes déduites du salaire), elles ne sont déjà plus enclines à le faire pour ces profils considérés comme risqués" déplore Sandrine Allonier.

Selon elle, 50% d’entre eux pourraient ainsi être impactés, confie-t-elle à Planet.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.