On croit souvent que l’APL (Aide Personnalisée au Logement) versée par la CAF est un dispositif réservé aux locataires. En réalité, il est possible de percevoir l’APL en tant que propriétaire et de l’utiliser pour financer une partie de votre prêt immobilier.

L’APL et le prêt immobilier

L’APL est une aide versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) aux ménages qui disposent de revenus modestes. Elle permet de les accompagner dans le financement de leur loyer/prêt immobilier. Contrairement aux idées reçues, les ménages qui souhaitent acquérir leur bien immobilier peuvent prétendre à l’APL. L’Aide Personnalisée au Logement fait en effet partie des aides accordées aux futurs propriétaires qui souhaitent s’engager dans un prêt immobilier.

Quelles conditions remplir pour en bénéficier ?

Publicité
L’attribution de l’APL pour le financement de votre prêt immobilier est soumise à plusieurs conditions. Il est obligatoire d’être de nationalité française (ou titulaire d’une carte de séjour en cours de validité) et de souscrire un prêt immobilier PAS (Prêt Accession Sociale) ou un prêt conventionné (PC). Le prêt immobilier doit par ailleurs servir à financer l’achat de votre résidence principale, qu’il s’agisse d’une construction neuve ou d’un logement ancien. Le montant de l’APL versée dépend enfin de la composition et des ressources du ménage, de la nature du logement et de sa localisation géographique, et de la mensualité de votre prêt immobilier. À noter que le gouvernement envisage la suppression de l’APL accession (APL attribuée aux primo-accédants) dans son projet de loi de finances 2018.

 

mots-clés : Caf, Apl, Prêt immobilier

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet