Diapo : Leçons de vie par May Chidiac
Courage, volonté, lucidité, empathie, fidélité, féminité... Leçons de vie par May Chidiac.

Leçon de courage

1/7
Leçon de courage

Leçon de courage

"''C'est la dernière fois que je me mettrais à genoux''". Ce dimanche 25 septembre 2005, May a récité un chapelet à l'attention de la Sainte Vierge à l'église de Saint-Charbel...
"''Et toute la famille se mettait sous la table de la salle à manger. Cela pouvait durer des jours et des nuits. ... On priait. Seize ans à ce rythme là... Au cours de seize ans de guerre, j'ai eu le temps d'apprendre plein de petits trucs pour ne pas mourir''". May Chidiac a grandi dans un Beyrouth déchiré par la guerre civile.
"''Si seulement on avait pu sauver mon genou''". Les médecins ont amputé la jambe fauchée de May.
"''Je leur dirai de faire inscrire une épitaphe au-dessus de ma tombe" "Elle aura fait tout son possible, mais trop c'est trop.''"

Leçon de volonté

2/7
Leçon de volonté

Leçon de volonté

"''Ces femmes tristes aux couleurs grises marchaient toujours à petits pas, en chaussures plates. Elles avaient un mouchoir blanc plié en quatre au creux de la main, comme si elles avaient rangé leurs malheurs entre leurs doigts serrés; ... Je m'étais juré de ne jamais ressembler à ces ombres au regard déçu qui portaient indéfiniment le deuil. ../... Je sais que je suis restée fidèle à mon serment.''"
"''Pierre, je veux faire de la politique''". May Chidiac est sur son lit d'hôpital à Beyrouth, quelques semaines après l'attentat. Pierre el-Dahar est son directeur à la LBC (Lebanese Broadcasting Corp).
''"Quand j'ai commencé le 20 heures, j'avais 21 ans''". Architecte ou journaliste ? May Chidiac a choisi le second certaine d'être ainsi plus vite indépendante.

Leçon de lucidité

3/7
Leçon de lucidité

Leçon de lucidité

"''La guerre, ça tue les gens et leurs désirs''".
"''J'ai compris combien la mort est simple. C'est la vie qui est compliquée''". May Chidiac a perdu son papa juste âgé de 47 ans.
"''Finalement, je quitte un pays où on protège les ours pour en rejoindre un où on ne peut pas protéger les humains''". May Chidiac quitte la France pour rejoindre le Liban.
"''Il ne manque plus que ce dessinateur danois qui a cru bon de caricaturer le prophète. Comme si on avait besoin d'un malentendu supplémentaire entre chrétiens et musulmans.''"

Voir la suite du diaporama

Leçon d'empathie

4/7
Leçon d'empathie

Leçon d'empathie

"''Le femme voilée m'a sourit. Chacun est heureux comme il veut''".
"''Ce jour là, j'ai fait un vœu : apprendre à vivre ensemble sans se battre, dans ce petit pays de 10 452 Km 2''". May Chidiac reçoit la visite du général Michel Aoun, ancien Premier ministre du Liban, député de Kesrouan du Mont-Liban, à l'origine de la coalition pro-occidentale.
"''Il est musulman, je suis chrétienne. La preuve qu'il faut jeter les clichés à la poubelle''". May Chidiac parle de Al-Walid, émir saoudien d'origine libanaise qui a prend en charge ses soins et sa convalescence.

Leçon de fidélité

5/7
Leçon de fidélité

Leçon de fidélité

A sa famille adorée bien sûr, à ses amis, à ses relations mais avant tout, à son pays...
"''J'ai découvert mes plaies progressivement, les unes après les autres. Je pense à Hariri, à Bassel, A Samir, à Georges qui n'on pas eu cette chance''". May Chidiac fait ici référence à Rafic Hariri, à Bassel Fleyhane, à Samir Kassir et à Georges Haoui, tous morts dans des attentats... "''Pourtant, je ne pouvais pas vivre ailleurs, loin de ce ciel et de cette eau qui donne son parfum salé à l'air''". May Chidiac parle bien sûr de son pays, le Liban.
"''Mon histoire est celle du Liban. On lui arrache des membres. On le torture et il continue à vivre après avoir recollé les morceaux de son corps avec les moyens du bord''".

Leçon de féminité

6/7
Leçon de féminité

Leçon de féminité

"''J'ai emporté ma main artificielle chez la manucure. Je pouvais changer de vernis à ongles autant de fois que je le souhaite.''"
"''Tu n'aurais pas pris quelques kilos ?''" May Chidiac affront les aimables remarques de nos amies les femmes lors de son retour à Beyrouth (''Je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer''...).
"''Je veux pouvoir porter des talons de 15 cm comme je l'ai toujours fait''".
"''Le mode reste mon péché mignon''". May Chidiac affectionne tout particulièrement le créateur libanais Elie Saab.

Plus d'infos !

7/7
Plus d'infos !

Plus d'infos !

Le ciel m'attendra...
May Chidiac, avec la collaboration d'Amal Moghaizel

Editions Florent Massot

Lire notre article sur May Chidiac !