Vidéos à la une
Au menu de ce jeudi 12 novembre, écoutes téléphoniques: Angela Merkel fait la sourde oreille, Philippe de Villiers se lâche et François Hollande a un problème de sirène.Du lundi au jeudi, le PoliticoZap est un rendez-vous décalé sur l'actualité politique. .
Vidéos à la une
Au menu de ce mardi 10 novembre, le "slipgate" débarque à l'Assemblée, Nicolas Sarkozy tire à vue et Barack Obama fait la une d'un magazine gay. Du lundi au jeudi, le PoliticoZap est un rendez-vous décalé sur l'actualité politique. .
Vidéos à la une
Au menu de ce lundi 9 novembre, Valérie Trierweiler, de retour ! Donald Trump et Silvio Berlusconi font le show, et le gouvernement en campagne dans le métro... Du lundi au jeudi, le PoliticoZap est un rendez-vous décalé sur l'actualité politique. .
Vidéos à la une
Au menu de ce mercredi 4 novembre, François Hollande avec un boys band coréen, Manuel Valls chahuté à Sciences Po, et une drôle de phrase... Du lundi au jeudi, le PoliticoZap est un rendez-vous décalé sur l'actualité politique. .
Vidéos à la une
Au menu de ce mardi 3 novembre, Nicolas Sarkozy fait des digressions inattendues et François Hollande s'explique sur sa visite chez Lucette. Du lundi au jeudi, le PoliticoZap est un rendez-vous décalé sur l'actualité politique. .
Vidéos à la une
Au menu de ce lundi 2 novembre, François Hollande entre protocole et petites blagues en Chine, Christian Estrosi et ses soutiens très "people". Du lundi au jeudi, le PoliticoZap est un rendez-vous décalé sur l'actualité politique. .
Vidéos à la une
Au menu de ce mercredi 28 octobre, un téléphone ultra-sécurisé pour François Hollande et Angela Merkel, le débat sur la taxe tampon fait des remous, et Jean-Vincent Placé plagié par Beyoncé. Du lundi au jeudi, le PoliticoZap est un rendez-vous décalé sur l'actualité politique. .
Vidéos à la une
Sébastien Martin et Virginie Olmos, deux des derniers résidents de la ZAP, zone d'aménagement différé, de Notre-Dame-des-Landes, site du futur aéroport nantais, ont 30 jours pour quitter la maison qui a vu grandir leurs enfants. Les maisons de leur quartier devraient devenir le futur parking de l'aéroport. "Ce que j'espère, c'est qu'ils nous disent qu'au minimum on attend la fin des recours (...) L'idéal serait que l'aéroport ne se fasse pas, pour qu'on puisse garder notre maison", explique Virginie Olmos.
Publicité