Société
Une information judiciaire pour homicide involontaire a été ouverte ce jeudi suite aux décès dimanche dernier d’un enfant de dix ans. Le Samu avait refusé de prendre celui-ci en charge.
Vidéos A la une
La mort brutale d'un enfant de 10 ans, dimanche aux urgences d'un hôpital de Seine-Saint-Denis, soulève de nombreuses questions. Le maire d'Epinay et les urgences se déchargent de toute responsabilité. La mère du petit garçon, elle, pointe du doigt le Samu qui a refusé d'envoyer une ambulance pour le chercher, les compagnies de taxi qui ont refusé de prendre sa commande, puis une très longue attente aux urgences.
Vidéos A la une
La mère du petit Zacharie est abattue par la douleur et l'incompréhension. Elle estime que son fils n'a pas été pris en charge assez vite. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Monique a dû emmener son fils à pied à l'hôpital car ni les pompiers, ni le Samu, ni les taxis n'ont souhaité se déplacer dans son quartier d'Epinay-sur-Seine en Seine Saint-Denis, jugé trop sensible.
Vidéos A la une
La mort brutale d'un enfant de 10 ans, dimanche aux urgences d'un hôpital de Seine-Saint-Denis, soulevait jeudi de nombreuses interrogations sur la prise en charge du jeune patient ainsi que la colère de ses parents, qui ont déposé plainte.
Publicité