Revue du web
Avec Atlantico
Alors que l'année 2016 touche à sa fin, Atlantico propose à ses lecteurs une série de prévisions pour le millésime 2017. Selon Edouard Husson, cette année pourrait être celle de profonds changements au sein de l'Union européenne, et notamment en Allemagne.
Revue du web
Avec Atlantico
Débarrassé de la contrainte de sa réélection en 2017, François Hollande dispose de quelques mois encore pour taper enfin du poing sur la table de l'Union européenne et de la zone euro, une nouvelle fois tiraillée sur le dossier grec.
Revue du web
Avec Atlantico
Débarrassé de la contrainte de sa réélection en 2017, François Hollande dispose de quelques mois encore pour taper enfin du poing sur la table de l'Union européenne et de la zone euro, une nouvelle fois tiraillée sur le dossier grec.
Revue du web
Avec Atlantico
Dans une tribune assassine, les collaborateurs du ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, fustigent les diverses propositions européennes visant à relancer la croissance du continent. Alors que Berlin cible particulièrement la France, les différents candidats à la prochaine élection présidentielle feraient bien de se méfier de ce qui pourrait les attendre.
Revue du web
Avec Atlantico
Il ne manquait que la crise grecque au tableau noir de l’Union européenne, en ce jour de Conseil européen qui doit évoquer les sujets qui fâchent. Et comme, après le Brexit et le référendum italien, tout allait trop bien, l’inflexible ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a décidé de remettre un peu de tension pour réveiller les esprits.
Revue du web
Avec Atlantico
Dans une tribune assassine, le ministère des Finances allemand Wolfgang Schäuble fustige les diverses propositions européennes visant à relancer la croissance du continent. Alors que Berlin cible particulièrement la France, les différents candidats à la prochaine élection présidentielle feraient bien de se méfier de ce qui pourrait les attendre.
Vidéos A la une
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schauble, réputé intransigeant face à Athènes, a défendu au Bundestag le 3e plan d'aide au pays. "Le Parlement grec a déjà adopté une grosse partie des réformes, il serait irresponsable de ne pas utiliser cette chance pour un nouveau départ" a-t-il déclaré.
Vidéos A la une
Le marathon de neuf heures de l'Eurogroupe a mis en lumière les dissonances au sein des pays membres. Selon Anne-Chloé Bottet, envoyée spéciale de LCI à Bruxelles : "La Finlande réclamait un Grexit, et Schauble voulait travailler sur une sortie temporaire". Signe d'une méfiance envers Alexis Tsipras.
Vidéos A la une
Avec le référendum, Alexis Tsipras impose ses règles du jeu. Pour Bruxelles, "c'est la fin unilatérale des discussions" rapporte Hughes Beaudouin, correspondant de LCI auprès de la commission européenne. La zone euro refuse de prolonger le plan d'aide au-delà du 5 juillet. Seul Michel Sapin y est favorable.
Vidéos A la une
"La France serait contente que quelqu'un force le Parlement, mais c'est difficile, c'est la démocratie", a déclaré jeudi Wolfgang Schäuble, ministre des Finances allemand. Une déclaration qui a suscité la colère des politique français comme de Philip Turle, rédacteur en chef adjoint de la rédaction anglaise de RFI.
Vidéos A la une
Interviewé par Emmanuel Kessler, journaliste économique pour LCI, Wolfgang Schäuble, le ministre des Finances allemand, "approuve le cap de la France" après le remaniement. "Il est essentiel de se concentrer à augmenter la croissance" a-t-il estimé, rappelant "nous nous sommes fixé ces règles en Europe, nous devons nous y tenir".
Publicité