Malgré le sombre climat qui plane sur la Grèce, 1,6 million de Français ont prévu d'y séjourner pendant l'été : voici quelques conseils à suivre.

Se tenir informé: 

Au vu des tensions actuelles avec l'Europe, il est essentiel de se tenir au courant des évènements qui ont lieu en Grèce. Les informations communiquées par la presse et le Ministère des Affaires étrangères vous permettront d'être régulièrement avertis des mesures prises par le gouvernement d'Alexis Tsipras et de ses actions. Partir renseigné, c'est voyager serein.

Penser à partir avec des espèces:

D'après le site Web de France-Diplomatie, "Le gouvernement grec a annoncé la prolongation de la fermeture des banques grecques jusqu’au 13 juillet 2015 inclus". Bien que la mesure de réduction du plafond de retrait (60 euros) ne concerne pas les touristes, pensez bien à vous munir de suffisamment d'espèces pour ne pas vous retrouver à sec! Les étrangers peuvent retirer autant qu'ils le désirent, mais les files d'attentes aux distributeurs peuvent être longues. Il arrive aussi que ces derniers soient à court de billets. Pour plus d'informations un document est en ligne sur le site de Fédération Bancaire Française.

A lire aussi - Grèce : qu'est-ce que le "IOU" qui pourrait bientôt remplacer l'euro ?

Être vigilant:

Comme vous risquez de sortir couvert (d'argent), ne soyez pas négligeant! Les vols à la tire seraient en "constante augmentation" dans certains quartiers, comme le soulignent le Ministère de Affaires étrangères et Challenges.fr.

Prévoir des médicaments:

Publicité
Les pharmacies et hopitaux sont régulièrement pris d'assaut et les pénuries de médicaments sont fréquentes. Si votre santé nécessite un traitement particulier ou des antibiotiques, il est important de prévoir un stock nécessaire à la durée de votre séjour. Si c'est un long voyage qui vous attend, avoir une ou plusieurs ordonnances de secours est toujours utile.

Vidéo sur le même thème: Grèce : vers une pénurie de médicaments ?