A l'instar de son voisin le Nil, la mer Rouge recèle des trésors inestimables : des plages de sable blanc, une exubérante vie marine et un climat doux. Avec un masque et un tuba ou des bouteilles, cette découverte aquatique est une expérience inoubliable. Conseils et adresses... Suivez le guide !

Les trésors de la mer Rouge

Entre nature et farniente

D'une superficie d'environ 450 000 km², la mer Rouge est une mer intracontinentale dont les côtes égyptiennes s'étendent du golf de Suez aux frontières soudanaises. Au sud, elle communique avec l'océan Indien par le détroit de Bab el Mandeb et le golfe d'Aden et, au nord, le canal de Suez relie la mer Rouge à la Méditerranée depuis 1869. Elle est peuplée de plus de mille espèces d'invertébrés, de deux cents espèces de coraux et de près de trois cents espèces de requins. Les vents chauds conduisent sur ses côtes des milliers d'oiseaux migrateurs, faisant de celle-ci un paradis pour les amateurs d'observations ornithologiques.

Immersion féerique

Bénéficiant tout le long de l'année d'un climat doux et d'une température de l'eau oscillant entre 21 et 30°, la mer Rouge est surtout connue pour ces stations balnéaires. Les plages de sable blanc offrent un cadre paradisiaque où il fait bon se prélasser et les lagons offrent des récifs coralliens riches et sauvages où les amateurs pourront nager avec les dauphins et les tortues.

Bien que largement exploités, l'émerveillement devant les fonds sous-marins de la mer Rouge reste intact. Les lieux de plongée se concentrent essentiellement autour des stations balnéaires telles que Hurghada, Safaga, Quseir, Marsa Alam. Débutants et confirmés évoluent facilement autour des récifs proches des côtes où batifolent des quantités de poissons tropicaux en tous genres : les étranges poissons anges, les célèbres poissons clowns, les très colorés poissons-perroquets, les fameux barracudas, les terrifiantes murènes ou encore les emblématiques poissons papillons. Ces derniers sont les poissons les plus typiques des lieux. En groupe ou en couple, ils vivent cachés sous les tables de corail. Les couples peuvent parfois durer toute une vie !

Enfin, les plongeurs confirmés pourront embarquer pour des croisières à destination de récifs isolés et plantés au nord et au sud de la mer Rouge. Sauvages et très poissonneux, ces lieux livrent aussi de magnifiques épaves de navires.

Danger en mer Rouge

Il existe beaucoup d'histoires effrayantes autour de la mer Rouge : coraux aux pouvoirs brûlants, poissons piquants et autres requins peu commodes. Tant qu'il est nécessaire de faire le point. Les coraux urticants, appelés aussi "corail de feu", existent belle et bien, tout comme les poissons piquants et les requins... Mais la crainte suscitée par ces présences est disproportionnée par rapport aux dangers encourus. Surtout si la règle d'or de tout bon plongeur, débutant ou confirmé, est appliquée à la lettre : respecter cet environnement délicat.

Publicité
Alors, que l'on plonge avec des bouteilles ou, simplement, avec un masque et un tuba, il est impératif de ne pas proposer de nourritures aux poissons, de ne toucher à rien et de faire attention de ne pas détruire ce fragile univers à coup de palmes ! Si vous gardez un souvenir puissant de votre aventure sous-marine, l'univers marin ne doit lui garder aucune trace de votre passage.