La SNCF s'attend déjà à un bilan plutôt médiocre pour l'année 2013 et cherche des solutions pour reconquérir les voyageurs, mais voilà que le gouvernement pourrait augmenter de 3% la TVA sur les transports, touchant mécaniquement le prix de chaque billet. Tous les détails avec Planet.fr.

Guillaume Pépy, président de la SNCF, tenait vendredi dernier une conférence annonçant la volonté de la SNCF de proposer encore plus d'offres promotionnelles afin de mieux remplir les trains, et surtout de permettre aux usagers de voyager pour moins cher, alors qu'ils estiment selon une récente étude que les prix des billets de train sont toujours trop chers.

Mais le président de la SNCF n'avait pas prévu que le gouvernement viendrait en plus lui mettre des bâtons dans les roues dans sa stratégie de reconquête des voyageurs. En effet, la TVA sur les transports pourrait bien être augmentée de 3% dès le 1er janvier prochain, relevant mécaniquement le prix des billets de train pour le consommateur. Mais Guillaume Pépy précise bien que cette différence de prix sera reversée à l'Etat et n'entrera pas dans les poches de la SNCF. Pourtant, depuis 2011, la SNCF s'efforce de communiquer sur le fait que le prix de ses billets de train, hors taxe, augmente bien moins vite que l'inflation.

 

De nouvelles offres autour de 30 eurosPeu importe, pour les usagers, les prix des billets de la SNCF sont trop élevés et pas assez transparents d'après la dernière enquête de l'association de consommateurs CLCV. Du coup, le transporteur a décidé de mettre sur le marché plus de petits prix, aux alentours de 30 euros.

 

Publicité
En effet, ces prix-là ont beaucoup de succès et ont représenté pas moins de 12% des billets édités en 2012. Le but de la SNCF : les mettre en place sur toutes les offres (Ouigo, IDTGV, SNCF) à hauteur de 20% en 2014, et de 25% en 2017.