Comment se comporter dans les différentes étapes de la vie quotidienne au Japon, en Russie, dans le Maghreb et ailleurs ? Les réponses avec Planet.fr.

La diversité des offres de voyages sur internet et la part croissante des formules "low cost" ont transformé une partie des Français en globe-trotters. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour ne pas ressembler à un pignouf hors des frontières nationales.

 

- Se présenter. Même si vous ne parlez qu’un anglais international basique (le globish) certaines erreurs sont à éviter. Au premier contact, le sourire est bien perçu en Amérique latine et en Asie mais pas en Russie où il est vécu comme un aveu de faiblesse. Au Japon, ne regardez jamais votre interlocuteur droit dans les yeux en le saluant car il s’agit d’un geste de défi.

 

Ne cherchez pas à serrer la main des tiers. En Asie, comme en Inde, les contacts physiques entre les individus sont peu fréquents en public. Aux Etats-Unis, en revanche, le "hug" qui consiste à s'enlacer en se tapant dans le dos est d’usage entre connaissances.

 

Dans certains pays arabes, les femmes (non drapées) évitent de croiser les jambes car c’est un geste de défiance censé traduire un manque de confiance en soi. En Russie, poser ses mains sur ses genoux est mal perçu. Enfin, si vous êtes enrhumés, évitez de vous moucher en public au Japon, a fortiori avec un modèle en papier.

 

- A table ! En occident, faire du bruit en mangeant est considéré comme de la goujaterie. Pas au Japon. Dans ce pays, bannissez le classique "tchin-tchin" à l’européenne lorsque vous trinquez car il signifie "petit pénis". Préférez Kempai ! Toujours en Asie, mastiquer bruyamment est une façon de dire "merci, c’est bon" à la cuisinière. En Chine, vous pourrez même oser un petit rot pour exprimer un contentement zénithal. En revanche, il ne faut jamais planter ses baguettes à l’horizontale dans un bol de riz car les asiatiques y voient un présage de mort. De même pointer quelqu’un avec une baguette revient à le menacer.

 

A table, du Maghreb à l’Afrique en passant par l’Inde, on ne mange que de la main droite. La gauche est suspecte car elle était traditionnellement utilisée pour les ablutions après un passage aux toilettes... 

 

En Suisse, évitez de poser votre serviette sur la table car il s’agit d’une marque d’impolitesse. En Grande-Bretagne, on peut placer ses mains sous la table lorsqu’on n’est pas en train de manger, ce qui est jugé peu courtois dans les pays latins.

 

- Usages : Si vous êtes dans une royauté et que vous postez du courrier, gare à la façon dont le timbre est collé : au Royaume-Uni, il est, par exemple, interdit de faire figurer un membre de la famille royale avec la tête à l’envers !

 

En Asie, ne posez pas la main sur la tête d’un enfant car elle est le siège de l’âme et on ne touche pas cette partie du corps. Evitez de porter des T-Shirts avec des slogans ou des signes qui pourraient attirer la malveillance si vous séjournez dans le Maghreb. Gare aux décolletés plongeants. En Arabie Saoudite, même les femmes étrangères doivent porter une sur-robe (abaya) en dehors de leur logement.

 

Dans la rue, en Indonésie, mettre les mains sur les hanches est jugé très provocant, au Japon on ne fume ni ne mange en marchant dans la rue et, en Afrique, par superstition, on ne pose pas son sac par terre en marchandant !

 

Publicité
- Conversations : en Asie, les sujets graves (politique, religion) n’ont pas le droit de siéger à table où l’on préfère échanger sur des thèmes plus badins, comme la culture. Si vous visitez des lieux saints, évitez de vous parler d’une voix forte car le recueillement est de règle. De façon générale, évitez de parler politique dans les monarchies. La critique des familles royales est proscrite.

 

En Inde, sachez que si vous éternuez durant un bavardage vous causerez un froid sibérien car ce spasme est considéré comme d’un funeste présage ! 

Publicité